Qui suis-je ?

Un peu de mon histoire

Si vous êtes sur mon site internet aujourd’hui, c’est parce que, il y a 3 ans, j’étais jeune maman d’un bébé qui souffrait H24, et abandonnée par le corps médical j’aurai pu tomber en dépression en voyant mon fils souffrir sans savoir quoi faire pour le soulager.

A cette époque, je ne dormais que 2h rarement d’affilés pas plus, je portais mon enfant la plupart du temps jour et nuit, je n’osais plus rien mangé et abuser des tétées à volonté, j’essayais de garder la tête froide malgré les hurlements incessants de mon bébé.

Je ne pouvais pas rester dans cette situation sans craindre de perdre la tête ou de laisser la santé de mon fils continuer à se détériorer avec toute la culpabilité que cela pouvait engendrer.

Comme j’avais enlevé beaucoup d’aliments de mes repas, je perdais également beaucoup de poids et à cela s’ajoutait la fatigue qui me menait tout droit dans le mur. J’en avais marre des rendez-vous ratés avec les professionnels de la santé ou de leurs réflexions mais cela était inconcevable pour moi.

Tout a changé le jour où Après avoir fait plusieurs évictions, couper les freins restrictifs, c’était au tour de la diversification qui se déroulait de plus en plus mal. J’ai dit stop, nous ne pouvions plus continuer comme cela, mon fils avait 8 mois j’ai décidé de me former pour nous accompagner.

J’étais en colère contre le système de santé, déchirée de ne rien pouvoir faire pour aider mon enfant, je me sentais seule voire abandonnée et je voyais bien que nombreuses étaient les mamans dans ma situation alors j’avais peur de ne pas trouver de réponse.

Alison TEBAR Conseillère spécialisée en Allergies

J’étais triste, un peu désespérée, isolée car maman solo sans famille proche, je devenais folle à cause de l’épuisement et des angoisses. Mais cette période a fait naître en moi l’envie de pouvoir avoir de vie sociale ou même de vie de couple, car ma vie de femme n’existait plus du tout et je ne pouvais rien prévoir de toute manière.

Je souhaitais pouvoir subvenir à nos besoins car ne pouvant pas faire garder mon fils, et étant sans relais, ma vie professionnelle était mis en pause également. Mais le plus important était de passer beaucoup plus de moments agréables avec mon enfant, car notre relation se détériorait cela me rendait triste…

Mais j’avais besoin d’informations sur les allergies alimentaires, la nutrition de l’enfant mais aussi sur celle de la maman allaitante et je n’y connaissais rien du tout. J’avais une formation d’accompagnante parentale et il me fallait d’autres connaissances pour avancer et par la suite proposer mes services à d’autres familles dans la même situation que nous..

Et je ne voulais pas perdre mon temps car déjà je n’en avais pas beaucoup, je ne voulais pas non plus rester sans les bonnes réponses et j’avais peur de ne pas faire les choses correctement.

Que faire pour devenir conseillère spécialisée en allergies

J’avais un choix à faire :

Ne rien faire et continuer comme avant ce qui aurait été insupportable car je ne voulais surtout pas que mon enfant ait des répercussions sur sa santé physique et mentale plus tard ou sur sa vie sociale.

Ou décider de me former en nutrition pédiatrique et de la femme, en allergies alimentaires et obtenir des connaissances sur les solutions alternatives pour soulager les symptômes. J’avais décider d’obtenir des informations les plus récentes grâce à une veille en autodidacte ; développer mes réseaux sociaux pour informer un maximum de parents et diffuser les conseils de base ; puis créer un accompagnement pluridisciplinaire qui sera le plus adapté pour apporter les réponses aux jeunes parents tout au long des premières années de leur enfant.

Alison TEBAR Conseillère spécialisée en Allergies

C’est comme ça qu’est naît mon compte Instagram Stop Allergies Alimentaires qui rassemble de plus en plus de familles dans notre situation.

J’ai décidé de faire le nécessaire pour créer une solution pour que les parents conduisent leur enfant vers le mieux-être. Il fallait soulager les maux de l’enfant et diminuer l’intensité des réactions physiques et émotionnelles qui génèrent chez lui de la souffrance.

J’avais envie de leur permettre aussi de sortir de l’épuisement parental et retrouver confiance pour partager de bons moments avec leur enfant et se sentir plus serein.

Je voulais être l’exemple des résultats de mon accompagnement avec l’épanouissement de mon petit garçon de 3 ans polyallergique, le partage de notre alimentation avec cette adéquation entre nutrition et plaisir ainsi que notre quotidien.

Ce que j’ai pu ressentir pendant ces 3 dernières années

Le truc c’est que les allergies alimentaires sont le plus souvent seulement associées à la médecine. Pourtant les parents concernés n’ont pas forcément un bon suivi médical. De plus, ils n’ont pas seulement besoin de cela…

Au départ, j’ai commencé par essayer de tout faire toute seule de mon côté mais l’éviction était mal faite. J’ai perdu du poids alors que j’allaitais et cela a rendu ma santé fragile à cause d’une mauvaise nutrition et causé une fatigue plus importante. Je ne savais pas comment mettre les choses en place et sans soutien, j’avais des difficultés à garder le cap. Je passais énormément de temps sur internet alors que j’en avais déjà que très peu et je ne savais pas trop comment faire le tri entre toutes les informations parfois contradictoires que je trouvais.

Du coup, je n’avançais pas vraiment et mon moral en prenait un coup, je perdais confiance en moi, je ne savais plus quoi penser. Je faisais de mon mieux pour mettre en place des choses pour éviter les moments de crises, la souffrance à mon fils et améliorer son état. Mais je n’arrivais pas à faire la différence entre réactions allergiques et désordres résultant de ses problèmes de santé. Alors je ne vous parle pas lorsqu’il était en poussée dentaire.

Ce qui faisait que je n’arrivais pas à trouver le bonne solution, celle qui était adaptée pour la situation du moment.

La santé de mon fils allait se dégrader et j’avais peur que ça entraîne d’autres incidents sur son développement. Je me sentais mal parce que je culpabilisais de ne pas aider mon enfant, savoir comment le soulager.

Je me sentais encore plus mal d’être dans cette situation parce que je n’étais pas à la hauteur pour prendre soin de mon enfant.

C’est à ce moment que j’ai trouvé la personne qui allait me former et faire renaître en moi de la confiance. J’ai compris qu’il fallait que je crée mon parcours de formation rien n’existait déjà et que je cumule plusieurs formations s’il le fallait.

reflux gastro-oesophagien chez le bébé

La création de mon travail auprès de vous

Grâce à mon expérience vécue, j’ai compris que la solution était de créer des accompagnements sur plusieurs mois mêlant soutien, écoute, conseils.

J’ai également découvert que le corps médical n’était pas le seul suivi qui pouvait m’aider, mais plutôt qu’il faut avoir un suivi pluridisciplinaire, comme on dit : « il faut tout un village pour élever un enfant ». Alors je dit aussi « il faut parfois une équipe de professionnels pour le bien-être d’un enfant ».

En conséquence, j’ai appris à mes dépens qu’il fallait du temps pour trouver des réponses, mettre en place des actions, adapter les solutions au cours de l’évolution et améliorer son quotidien. Aujourd’hui, je sais qu’il faut offrir de véritable étapes de changements pour emmener un enfant vers le mieux-être.

J’ai alors demander à d’autres professionnelles de la périnatalité liées à l’allaitement ou au sommeil mais aussi à une naturopathe de rejoindre mon équipe de suivi. J’ai à coeur de travailler en profondeur sur les problèmes et difficultés de chaque famille, de les guider vers leurs objectifs et de faire disparaître leur peur pour l’avenir.

Tout ça m’a permis d’offrir aux familles dans l’errance médicale un parcours complémentaire qui allait leur permettre dans sortir de la souffrance au quotidien.

C’est alors que j’ai réalisé que le secret pour aider les familles comme j’ai pu aider la mienne était :

  • D’obtenir des connaissances sur les solutions alternatives pour soulager les symptômes ;
  • D’obtenir des informations les plus récentes grâce à une veille en autodidacte ;
  • De développer mes réseaux sociaux pour informer un maximum de parents et diffuser les conseils de base ;
  • D’être à l’écoute des famille pour créer un accompagnement pluridisciplinaire qui sera le plus adapté

Je réalise que le changement de ma vie va pouvoir aider de nombreuses familles. La vie avec des allergies ou des intolérances synonyme de difficultés, souffrances, restrictions peut facilement devenir une vie d’adaptation, de découverte et de plaisir ! Ce qui m’a permis d’avoir des projets, dont mon activité professionnelle, de faire garder mon enfant même plusieurs jours d’affilés, de lui permettre une rentrée scolaire avec sérénité tout comme une alimentation qui rime avec plaisir sans crainte pour son développement.

J’ai partagé tout mon savoir pour atteindre cette vie allégée avec d’autres jeunes mamans d’enfants avec des problèmes de santé.

La mission et les objectifs d’une conseillère spécialisée en allergies

Si j’ai décidé d’avoir cette mission c’est parce que je vois trop de jeunes mamans d’enfants avec des problèmes de santé qui veulent le mieux-être de l’enfant. Elles ont, tout comme moi j’ai eu, parfois du mal à faire la différence entre réactions allergiques et désordres résultant de ses problèmes de santé. Elles luttent avec des informations contradictoires et non adaptées à leur situation tout simplement parce qu’ils n’ont pas la bonne approche.

J’ai affiné tout mon savoir pour avoir cette vie allégée et créé un véritable parcours étapes par étape pour atteindre ces objectifs, tout en évitant les pièges dans lesquels tout le monde à tendance à tomber. Parce que ce qui fonctionne n’est pas intuitif.

Et je veux partager tout ça avec vous, car je suis convaincue que vous pouvez y arriver aussi !

Le mieux-être de l’enfant et de la maman est à la portée de tous.

N’importe quelle jeune maman d’un enfant avec des problèmes de santé motivée peut réussir, en connaissant la méthode que je vais partager avec vous.

Au plus proche des familles, c’est ma volonté

Beaucoup de parents me disent ne pas être pris au sérieux quand ils évoquent les symptômes de leur enfant chez le médecin. Je serai la personne qui les écoutera. Pour moi, personne ne connait mieux votre enfant que vous.

L’envie également de soulager un quotidien parfois difficile mais aussi de simplifier cette vie et ramener de la sérénité dans chaque famille allergique.

Si vous souhaitez échanger avec moi sur votre situation, je vous propose de me contacter pour un appel découverte lors je pourrais certainement vous donner un aperçu des actions que j’ai utilisés avec les mamans que j’accompagne et ce qu’elles font pour retrouver un quotidien plus léger pour leur enfant mais aussi pour elle.

Mon parcours de formation :

Pour en arriver là, j’ai suivi plusieurs formations à l’accompagnement, au développement des enfants et sur le cerveau par les neurosciences. J’ai été formé par la célèbre Dr Laurence Plumey, avec qui j’ai suivi une formation personnalisée. Elle portait sur la nutrition de la femme, de l’enfant avec une partie sur l’allaitement maternel et les allergies alimentaires.

Depuis Janvier 2021, je travaille auprès des familles en tant que Conseillère en Nutrition Pédiatrique spécialisée dans les Allergies alimentaires. Cela a été l’aboutissement de mon projet. Sauf que je n’ai pas voulu m’arrêter là !

Depuis Novembre 2021, je suis devenue Praticienne énergétique de la méthode Bye Bye Allergie Niveau 3. Il s’agit d’une méthode que j’ai connu pour mon fils et qui a prouvé ces effets bénéfiques sur sa santé, son transit, son système immunitaire. J’avais envie d’aller plus loin dans le soulagement face à l’allergie. Cette spécialité me permet d’atteindre mon but.

Mes prochaines formations prévues sont l’aromathérapie et le reiki !