Microbiote et Allergies alimentaires

microbiote et allergies alimentaires

Sommaire de l'article

Quelle est la place du microbiote dans l’apparition d’allergies alimentaires ?

Le microbiote intestinal et les allergies alimentaires sont extrêmement liés. Ce dernier a une importance énorme : 100000 milliards de bactéries vivent dans notre tube digestif ; ils sont impliqués dans diverses fonctions au sein de notre corps la digestion le métabolisme l’inflammation et la réponse immunitaire.

Parmi les rares études entre le microbiote et les allergies alimentaires ; il en est revenu que le microbiote d’enfants allergiques diffère de celui d’enfants qui ne le sont pas. On observe notamment une baisse de la diversité de certaines espèces microbiennes dans leur tube digestif.

Comment se construit le microbiote intestinal ?

La composition en bactéries du microbiote intestinal peut être influencé par divers paramètres : la durée de la grossesse, le mode d’accouchement, l’allaitement, les facteurs génétiques, l’environnement, l’hygiène de vie, l’alimentation, la prise de certains médicaments ainsi que l’âge.

Il se transmet à la naissance lorsque l’accouchement est par voie basse, de la mère à l’enfant.

70 % de nos cellules immunitaires sont localisés dans le microbiote intestinal.

Tout cela débute à la naissance, voire même in utero, la colonisation bactérienne commençant dès la rupture des membranes fœtales. Cette période de l’établissement du microbiote intestinal apparaît être de plus en plus un moment crucial et de multiples études montrent qu’une dysbiose précoce est reliée à une augmentation de pathologies, comme les maladies inflammatoires de l’intestin, l’obésité et l’allergie.

Les relations de plus en plus évidentes entre le microbiote intestinal néonatal et les allergies alimentaires m’ont conduit à m’instruire sur le travail du microbiote. Ce travail peut favoriser une maturation optimale du système immunitaire du nourrisson, aujourd’hui au cœur de mes accompagnements.

Travailler le microbiote face aux allergies alimentaires

Différentes approches sont envisageables : la supplémentation en probiotiques ou en prébiotiques ou les 2 associés. Mettre en place une alimentation spécifique et des solutions naturelles afin que le système digestif se porte mieux. Faites-vous accompagner par un professionnel formé (je suis à votre écoute).

J’entends souvent, « nous mangeons bio donc il n’y a pas de problème ». Même si l’origine de votre alimentation est importante, il est essentiel de savoir quoi manger pour renforcer le microbiote intestinal. Le rôle de la nutrition ne s’arrête pas à une alimentation de qualité, il faut aussi bien choisir les aliments et la quantité. Il en est de même lorsqu’il y a des troubles digestifs chez l’enfant qui a une ou des allergies alimentaires; différents protocoles existent pour remettre tout cela en place.

D’ailleurs, il est important de suivre différentes étapes pour que le travail que vous entamer sur votre microbiote soit efficace et se pérennise.

Les quatre points qui peuvent déstabiliser la construction du microbiote intestinal chez l’enfant : la naissance à terme, l’allaitement, la confrontation aux microbes et la prise d’antibiotiques (Dr William BERREBI – Gastroenterologue)

microbiote et allergies alimentaires 3

Les pré-pro-symbiotiques pour les enfants allergiques

J’ai fait un live à ce sujet sur mon compte Instagram que vous pouvez retrouver ici !

Commençons pas quelques définitions :

Les probiotiques sont définis comme des micro-organismes vivants qui ont un bénéfice pour la santé. On les retrouve dans certains aliments ou sous forme de compléments alimentaires.

Les prébiotiques sont des supports qui sont utilisés par les micro-organismes présent dans le corps, et constituent la nourriture des « bonnes bactéries » de notre intestin. Ce sont des résidus alimentaires (inuline, oligosaccharides, disaccharides, monosaccharides, etc.) que l’on peut retrouver dans un grand nombre d’aliments ou le lait maternel.

Les symbiotiques sont des compléments alimentaires conçus chimiquement qui regroupent des probiotiques et des prébiotiques. L’association des 2, est intéressante : le prébiotique apportant un support que peut utiliser le probiotique, lui permettant de coloniser efficacement l’organisme et d’apporter ses effets bénéfiques.

Quand travailler son microbiote face aux allergies alimentaires et autres ?

Premièrement, il est nécessaire de le faire en amont d’une grossesse, pour la femme. Ensuite, si dans la famille, il y a le gène de l’atopie et donc un risque d’allergie alimentaire, dès que possible. Il n’y a pas vraiment d’âge ou de moment opportun, il sera bénéfique tout au long de la vie de prendre soin de son microbiote intestinal.

Pour finir, sachez que votre microbiote intestinal a une place très importante dans votre vie au quotidien. Il est en lien avec votre force vitale, votre barrière de protection, votre digestion mais aussi dans vos humeurs.

Prenez soin de vous !

A bientôt. Alison

Voir Aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.