Les tests allergologiques chez les enfants

tests allergologiques

Sommaire de l'article

Comment se passe les tests allergologiques chez les enfants ?

Avant de réaliser des tests allergologiques, le médecin allergologue fait un examen clinique complet et mène un interrogatoire détaillé (anamnèse). Cela va lui permettre de savoir quels sont les différents symptômes du patient. Mais aussi de comprendre l’environnement dans lequel il vit et de suspecter l’allergène en cause.

Le bilan allergologique consiste à identifier le ou les allergènes responsables d’une réaction allergique.

Ensuite, il est possible de limiter son exposition aux allergènes en cause. Il n’y a pas d’âge minimum pour consulter et faire les tests de dépistage. En cas de symptômes ou de doutes, il ne faut pas attendre ! Il s’agit de rechercher une cause allergique à des symptômes digestifs (gazs, diarrhée, régurgitations), à une maladie respiratoire (rhinite, asthme), oculaire (conjonctivite) ou cutanée (eczéma, urticaire).

Qui réalise les tests allergologiques ?

Pour commencer, les tests peuvent être pratiqués par différents praticiens (allergologue, pédiatre-allergologue ou gastro-entérologue spécialisé en allergies). Ils permettent de confirmer le diagnostic et de déterminer à quelle substance l’organisme réagit. Cela peut-être un aliment, un pollen, un médicament, un métal, etc…

Les symptômes d’allergies sont très incommodants chez les enfants qui peinent à exprimer l’inconfort qu’ils engendrent. Ils risquent alors de ressentir de la frustration pouvant entraîner un changement de comportement. Il est important de lui expliquer ce qui se passe en utilisant des termes à sa portée afin d’apaiser ses craintes et sa colère.

Par ailleurs, les résultats ne sont pas définitifs, il faudra les contrôler. Ils permettent d’adapter la prise en charge de l’enfant, et lui rendent donc grandement service. Il existe différents tests selon les symptômes à pratiquer.

Quels sont les différents tests d’allergologie ?

Les tests cutanés

Les tests cutanés consistent à tester la réaction de la peau au contact d’une toute petite quantité d’allergène. Grâce à eux, nous savons si la personne est sensibilisée à certains allergènes. Ils sont réalisés selon les caractéristiques des réactions/symptômes. Il y en a 4 différents : Les pricks tests (les plus courant), les patchs tests et pour aller plus loin le prick prick tests (allergènes natifs) et l’IDR intra-dermoréactions (réactions aux médicaments ou venins).

Les tests sanguins d’allergie : dosage des IgE spécifiques

Ce test, qui nécessite une prise de sang, est réalisé lorsque les résultats des tests cutanés ne sont pas probants ou non recommandés. On effectue un dosage des IgE (anticorps immunoglobuline E) spécifiques à certains allergènes.

Les tests allergologiques de provocation

Le principe des tests de provocation est de reproduire les symptômes de la réaction allergique. Le principe est de mettre le patient en contact avec l’allergène suspecté. Nous allons le voir en détail dans les prochains posts. Les autres tests ne sont pas fiables à 100 % surtout si l’histoire est douteuse. On aura donc recours au test de provocation pour confirmer ou infirmer le diagnostic. Ce test doit absolument être fait sous surveillance médicale car il comporte un risque de réaction. Il est nécessaire d’être en présence de personnel qualifié et d’avoir la mise à disposition de matériel approprié.

« Un test ne fait donc pas un diagnostic d’allergie, mais il y contribue grandement. » explique Roland CARBONNEL, Directeur Clinique Pharmacia Diagnostics.

Chaque situation est différente.

Si vous avez besoin de plus de détails ou d’être orientés, en tant que Conseillère en Nutrition Pédiatrique spécialisée dans l’accompagnement face aux allergies alimentaires, c’est lors d’une consultation que je pourrai vous apporter des informations concrètes. Il s’agit de la partie préparation au rdv chez l’allergologue que j’effectue avec les parents. Je peux vous orienter vers un médecin spécialiste recommandé. Nous abordons également la partie éviction, nutrition, alimentation pour les enfants tout comme pour les mamans allaitantes (entre autres).

A lire aussi :

Je vous donne rendez-vous sur les réseaux sociaux, pour échanger quotidiennement 😉

A bientôt. Alison

Voir Aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.