L’Allergie alimentaire et les symptômes cutanés

Sommaire de l'article

En cas d’allergie alimentaire, on parle souvent des symptômes allergiques qui vont faire réagir la peau, qu’en est-il ? est-ce obligatoire d’avoir des réactions cutanées ? Peut-on avoir des symptômes et pas d’allergie ? Que faut-il penser si on en a pas ? Faisons le point ensemble.

Est-ce que la peau est la seule concernée par les symptômes d’allergie alimentaire ?

Les symptômes cutanés visibles sur la peau sont ceux qui sont les plus connus. Malheureusement cela ne fait pas l’unanimité des réactions allergiques que l’on peut constater. Tous les types d’allergies (alimentaire, environnementale, médicamenteuse, etc) peuvent avoir pour symptômes une peau avec des réactions allergiques.

De plus, il est également possible, qu’une allergie ne produise pas de réaction sur la peau et touche d’autres partie du corps par ses symptômes. Cela ne veut pas dire que l’allergie est moins importante ou ne doit pas être prise au sérieux.

bébé symptômes cutanés

Et si la peau n’est pas impactée par les allergies comment cela se manifeste ? >>>

Les différents types de symptômes d’une allergie alimentaire 

Force est de constater que les symptômes d’une allergie alimentaire peuvent être très variés et touchés différents organes selon la personne concernée :

  • La peau
  • Les voies respiratoires
  • Le système digestif
  • Le système nerveux
  • Le système cardio-vasculaire

Vous retrouverez en cliquant ici, les différents symptômes que vous pouvez retrouver chez un enfant concerné par une allergie alimentaire.

Une allergie alimentaire peut provoquer un ou plusieurs symptômes associés. Il n’y a pas de symptôme majeur qui doit obligatoirement être présent pour parler d’allergie.

Pour en revenir à la peau, les réactions peuvent être multiples : les démangeaisons, les rougeurs, les boutons, les sensations de brûlure, les gonflements du derme et les œdèmes. Les éruptions cutanées allergiques les plus nommées sont l’urticaire et la dermatite de contact (ou eczéma de contact).

symptômes cutanés allergie

Que faire en cas de symptômes visibles sur la peau (allergie alimentaire) 

Dans un premier temps, il est nécessaire de vérifier qu’il ne s’agisse pas d’un nouvel aliment intégré dans les dernières 24h ou d’un nouveau produit d’hygiène (gel douche, savon, crème, lessive, …). Si cela est le cas, gardez bien le produit, il vous sera utile pour en parler lors d’un rdv avec un allergologue.

Dès que vous avez pu identifier l’allergène en cause, il est nécessaire de démarrer une éviction ; c’est-à-dire le sortir de votre vie quotidienne. Mais découvrir ce dernier n’est pas toujours évidement, il peut s’agir d’un travail de recherche conséquent.

Pour d’autres conseils qui vous aideront à soulager les réactions c’est par ici !

Par conséquent, il est nécessaire de ne pas oublier qu’une réaction cutanée peut également venir d’une réaction de contact. Donc, pourraient être concernés l’alimentation et les produits mais aussi les éléments inhabituels qui ont été en contact avec notre peau.

Des réactions cutanées sans allergie alimentaire, est-ce possible ?

Oui, cela est tout à fait possible, il existe plusieurs raisons qui peuvent créées des « symptômes » sur la peau mais sans allergie alimentaire.

La première est tout de même liée à l’alimentation, il s’agit de l’intolérance à l’histamine. Cette problématique peut être temporaire ou permanente. La fautive est l’enzyme Diamine OxyDase, qui nous sert à plus décomposer suffisamment l’histamine des aliments. Si cette dernière ne fonctionne plus correctement ou se retrouve en quantité insuffisante, certaines personnes ne tolèrent plus l’histamine. Retrouvez ici quelques informations complémentaires.

allergie alimentaire symptômes peau

La deuxième provient de votre patrimoine familial, je parle de l’atopie. Ce gène qui fait que nous pouvons avoir un risque élevé d’asthme, d’allergie ou d’eczéma (dermatite atopique). Il faut savoir que l’asthme et l’eczéma ne sont pas à la base des symptômes d’allergie mais bien des maladies à part entière. Cependant, si nous avons un terrain atopique familial, nous pouvons plus facilement développer une de ses trois maladies ou des symptômes cutanés lors de réactions allergiques.

Dans les deux cas, il serait intéressant d’aller investiguer en parallèle d’un suivi médical afin de ne pas se cantonner à la prise d’un médicament de type antihistaminique ou corticoïde. J’aime à le rappeler et c’est un peu ma marque de travail :

« Dans chaque situation, il faut rechercher la cause afin de trouver la solution adéquate »

Alison TEBAR

La reconnaissance des symptômes non visibles sur la peau

Il fallait aussi que j’aborde ce sujet qui concerne finalement beaucoup de parents. Lorsque qu’il y a essentiellement des symptômes digestifs et que la peau est clean, on se pose la question d’une allergie alimentaire ? Alors je ne suis pas professionnel de la santé ni médecin pour aborder ce sujet. Par contre, je vous rappellerai que les allergies retardées ont souvent et exclusivement des symptômes digestifs et parfois respiratoires.

Comme je le disais dès le premier paragraphe, il n’en est pas moins que ces réactions allergiques peuvent tout de même être sérieux, importants, douloureux et néfastes. D’autant plus que les nouveau-nés ou les jeunes enfants sont très sensibles de ce côté-là. Je ne peux que vous recommander de bien vous faire accompagner et pas que du corps médical.

De mon côté, je travaille auprès des familles en recherche de l’origine des difficultés et des souffrances de leur enfant tout en les accompagnant en parallèle du corps médical.

Bonne lecture !

Voir Aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *