Menu de fêtes pour les allergiques

menu de fête pour les allergiques gourmands

Sommaire de l'article

Les personnes allergiques appréhendent souvent le menu de fêtes et cette période de l’année. L’allergie ne prend pas de vacances pendant les fêtes de Noël et du Nouvel an. C’est bien dommage car ces périodes sont normalement synonymes de moments conviviaux et de bons repas partagés.

Comme vous savez les allergènes (et pas que ceux à déclaration obligatoire) peuvent se cacher partout partout. Je lis souvent vos publications sur les réseaux sociaux à la recherche d’astuces, de conseils et de recettes. Et ce pour rendre cette période festive sans frustration ni différence autour d’un menu de fêtes pour les personnes allergiques.

La mauvaise reconnaissance des allergies alimentaires et la difficulté de compréhension de notre entourage peuvent nous mettre dans une mauvaise posture. Faisons les fêtes avec le reste de la famille ? Comment allons nous gérer les allergies alimentaires à l’extérieure ? On essaie de faire le point ensemble ici !

L’allergie alimentaire s’invite au repas de Noël

Après 4 préparations de fêtes de fin d’année en famille avec de multiples allergies, je vous rassure : l’isolement n’est pas une obligation. Il est tout à fait possible de passer des repas de réveillons sans vivre comme un(e) paria grâce à un menu de fête tout à fait classique mais adapté pour la personne allergique.

Premièrement, choisir le lieu du repas de fête en fonction des allergies alimentaires de la personne. C’est-à-dire, prendre des précautions selon le lieu du repas de Noël ou du Nouvel an par rapport au nombre d’allergène. S’il y a plusieurs allergènes et que vous pouvez recevoir c’est le mieux mais si cela n’est pas possible, vous pouvez vous adapter.

S’il n’y a qu’un allergène, facilement remplaçable ou évitable : informer votre hôte !

  • Vous pouvez récupérer le menu et dupliquer les mets sans l’allergène concerné
  • Vous pouvez convenir d’un menu avec l’hôte qui en sera exempt
  • Vous pouvez proposer votre aide à la préparation des repas pour avoir un œil
  • Vous pouvez 50/50 : demander le menu et ramener les mets de remplacement qui en contiennent
cuisiner avec des allergies pour les fêtes

L’art et la manière d’amener vos proches à accepter l’allergie

La communication est primordiale en n’oubliant pas qu’il peut être perçu de la part des hôtes comme un challenge irréalisable, le fait de cuisiner sans. Partager vos connaissances sur votre situation et expliquer la marche à suivre pour détendre la personne en cuisine. J’en profite également pour rappeler que la communication avec les enfants face aux allergies alimentaires est primordiale dès la diversification.)

NB : Attention : les personnes n’ayant aucune expérience dans la cuisine sans allergène et qui avec bienveillance proposent de cuisiner sans, ne sont pas forcément informées des contaminations croisées. Si pour vous il est déjà complexe de faire un menu de fêtes pour les allergiques, je vous laisse imaginer pour une personne qui est à 10 000 lieux de cette problématique.

Dans la cuisine d’une autre personne, il serait intéressant de parler et de vérifier tous les points potentiels de contamination (En premier les mains, plan de travail, ustensiles, plats, fours, micro-ondes etc). Je pense faire prochainement un article à ce sujet, qui je pense est très mal connu.

Deuxièmement, je vous propose deux points de vue à réfléchir qui pourraient vous aider à relativiser cette période. Il y a ceux pour qui Noël c’est se faire plaisir et bien manger. Dans ce cas je vous invite à adapter le repas du mieux possible, quitte à vous faire aider (si besoin on peut en discuter). Et il y a ceux pour qui Noël le principal c’est d’être réunis en famille ou entre amis. Donc autant avoir son propre menu de fêtes et d’ailleurs, on peut également se préparer une assiette sans allergène à faire saliver les autres.

Bien choisir ces produits de fêtes selon les allergènes

Si vous débutez dans la préparation des repas sans allergène cela peut vous stresser de penser menu de fêtes pour les allergiques. Sachez que ce n’est pas forcément synonyme de cauchemar de préparer de bons mets gustatifs sans lait sans gluten sans œuf ou autres.  Il y a plusieurs précautions à prendre si vous souhaitez acheter des produits dans les commerces. Car OUI il est possible de ne pas être obligé de tout cuisiner.

Il faut garder en tête qu’il n’y a pas forcément de différence entre tout faire maison ou de partir à la recherche de produits préparés sûrs pour les personnes allergiques. Seulement les avantages et les inconvénients ne seront pas les mêmes ; tout dépendra du temps et de l’énergie que vous avez et également si vous aimez cuisiner.

Voici les 5 commandements pour des fêtes sans réaction allergique :

  • Les produits alimentaires, vous vérifierez deux fois
  • Les informations sur internet ou le site du drive, vous ne croirez pas
  • La liste des ingrédients par écrit, vous demanderez à chaque métier de bouche
  • Les mentions complémentaires, vous prendrez en compte
  • Prendre du bon temps avec vos proches, vous privilègerez
bien choisir ces produits avec des allergies alimentaires pour les fêtes

Comment adapter le menu de fêtes pour les allergiques avec les proches ?

C’est le plus dur et si j’en parle c’est qu’il s’agit d’une problématique que l’on rencontre encore trop souvent malheureusement. C’est tout à fait humain, de ne pas comprendre une situation que l’on n’a jamais vécu. D’autant plus qu’il est difficile de connaître les répercussions puisque l’on ne parle encore que très peu des allergies alimentaires sur les nourrissons et les jeunes enfants. Les symptômes sont souvent banalisés.

C’est un sujet que j’aborde beaucoup avec les familles que j’accompagne : Je me suis rendue compte qu’à partir du moment où on suscite la curiosité et l’intérêt, l’interlocuteur change de regard. Donc ce que je vous propose c’est d’être dans une posture de partage :

            « peut-être que si je t’en parlais tu comprendrais mieux quels sont les enjeux ? »

Vous pouvez également apporter le côté touchant en mettant l’interlocuteur en situation pour qu’il puisse s’imaginer plus facilement :

            « si tu hurlais de douleur ou si tu était couvert de plaques rouges après avoir mangé un aliment comment te sentirais-tu ? »

Je propose surtout aux parents d’être dans une démarche d’informations au lieu d’être dans une démarche de faire comprendre. Cela pourrait amener aux conflits car chacun à son propre avis et ses croyances.

Nous pouvons nous sentir vulnérable, dérangeant, malpolis, envahissant, etc Tout dépend de notre position et de celle des convives, le plus important est de rappeler qu’il s’agit d’une question de santé.

L’entourage et le contact des nourrissons allergiques 

Un point important à connaître : Il est recommandé à toute personne de se laver les mains avant de toucher un jeune enfant. Mais plus pour les mêmes raisons qu’il y a 10 ans !

L’impact d’une exposition par voie cutanée aux protéines alimentaires chez un bébé peut avoir de fortes conséquences. Une association significative entre la consommation domestique d’arachide, d’amande ou de noix et la sensibilisation à ces mêmes allergènes a été démontrée.

Il est donc très important de conseiller aux parents d’éviter le contact de la peau du nourrisson avec des protéines alimentaires pour prévenir une sensibilisation ou l’aggravation d’une allergie préexistante. Ainsi faire respecter une règle, trop facilement ignorée, pour d’autres raisons.

contacts cutanés pendant les fêtes de fin d'année

Il en est de même pour les produits de « beauté » parfum ou maquillage. C’est-à-dire le gros bisous/câlin à grande tante berta qui s’est faite belle comme un camion de pompier, est à proscrire. Et si cela vous donne une bonne raison : profitez-en.

Les fêtes c’est un moment de partage. Certaines personnes aiment recevoir et peuvent vous accueillir à bras ouvert. Certaines personnes n’aiment pas que l’on mette le nez dans leur cuisine et d’autres auront besoin d’un coup de pouce. Toutes ces situations c’est ok nous avons nos limites et les autres aussi. Si c’est trop compliqué pour tout le monde : faire simple et rester dans la convivialité.

« Parfois il suffit de changer sa façon de voir les choses, pour que les choses changent »

Alison TEBAR

Un menu de fêtes de fin d’année pour les allergiques

C’est possible, c’est tout à fait possible. Déjà en suivant mes conseils ici et en s’apprivoisant ce moment. C’est le vôtre, faites au mieux pour vous et votre enfant. J’ai d’ailleurs conçu le parfait outil pour vous aider 😉

Je vous ai concocté des menus pour faire plaisir à toute la famille afin de passer de merveilleux moments. Mes meilleures recettes pour fêter Noël avec du goût dans l’assiette et surtout les frustrations en moins.

Un Ebook à télécharger avec 22 recettes sans protéines de lait sans soja pour l’amuse bouche, l’entrée, le plat, le dessert.

C’est aussi 4 choix pour chaque partie du repas avec des recettes terre et mer selon vos goûts. Mais attention, retrouvez également dans cet ebook en bonus : 2 recettes sucrées fin d’année pour les gourmands + 4 recettes pour faire la galette et la chandeleur. Cliquez vite sur le bouton !

Book avec 4 menus de fêtes pour les allergiques aux PLV
cuisiner avec des allergies pour noël

Je vous souhaite de merveilleuses fêtes de fin d’année en famille !

Voir Aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

What Our Clients Say
13 avis