Les allergies aliments sont-elles à vie ?

Sommaire de l'article

L’évolution des allergies alimentaires ?

Pour commencer, l’évolution des allergies alimentaires n’est pas une chose dont on est sûr. J’ai écrit un post sur instagram, chaque allergie est différente et chaque enfant l’est tout autant.

Par ailleurs, j’accompagne des parents qui ont pour la majorité, des craintes quant à l’avenir de leur enfant allergique. Très peu d’études ont été réalisées sur le sujet. Ce que l’on sait concerne les allergies alimentaires qui sont les plus connues :

  • L’APLV ou l’allergie aux protéines de lait de vache se guérit bien, 90 % des enfants avant dans 3ans.
  • L’allergie à l’œuf est plus difficile, il y a 60% qui disparaissent vers 5 ans.
  • L’allergie à l’arachide est celle qui va perdurer le plus, jusqu’il y a peu de temps, c’était considéré comme une allergie à vie.

Les allergies alimentaires sévères et la médecine

A ce propos, pour certaines allergies tenaces et avec un haut risque pour la vie de la personne, il existe des méthodes médicales. Celles-ci ont pour objectif d’essayer de faire accepter l’allergène par le corps.

D’autant plus que cela prend souvent plusieurs années et le taux de réussite n’est pas satisfaisant. Par exemple, l’Immunothérapie orale aux aliments (ITO) qui permet d’induire une tolérance.

Alternative naturelle pour traiter les allergies alimentaires

Dans l’évolution des allergies alimentaires, le mieux serait que l’aliment soit accepté de nouveau par le corps naturellement. Pour cela, il faut que l’information reçue par l’organisme, lors de l’ingestion de cet aliment soit correcte. Il est alors intéressant de passer par une méthode qui a pour objectif de rétablir toutes les bonnes informations pour que notre corps fonctionne à nouveau correctement.

Il existe des méthodes qui permettent de corriger les dysfonctionnements qui en sont à l’origine de l’allergie. Je pratique la méthode Bye Bye Allergie. Cela reprogramme l’organisme par le biais des méridiens d’énergie pour lui redonner durablement les moyens de gérer harmonieusement ces substances qui le mettaient auparavant en échec.

C’est une technique thérapeutique naturelle d’élimination et de déprogrammation des sensibilités (méthode reconnue en médecines douces).

Améliorer la situation en cas d’allergie alimentaire

En dernier lieu, je vous rappelle que ce qui est primordial, c’est de travailler sur le microbiote intestinal. L’évolution des allergies alimentaires en passe forcément par là.

Ce dernier, anciennement appelé flore intestinale, est l’ensemble des microorganismes, c’est-à-dire le microbiome intestinal et tout le système gastro-intestinal. Il constitue le plus grand réservoir du microbiote de l’organisme humain. À ce titre, il influe sur la santé.

le charme discret de l'intestin

Ainsi, le consensus scientifique estime que les composants diététiques suivants modulent de manière bénéfique le microbiote intestinal :

  • les aliments fermentés contenant des probiotiques,
  • les fibres,
  • les prébiotiques,
  • l’amidon résistant,
  • les fruits et légumes,
  • l’allaitement maternel (si possible)


Enfin, si vous souhaitez échanger sur votre situation, je propose des appels découverte gratuits et sans engagement.

Je vous donne rendez-vous sur les réseaux sociaux, pour échanger quotidiennement 😉

A bientôt. Alison

Voir Aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.